Skip to content. | Skip to navigation

 
Navigation
Infos pratiques
 
Newsletter
Votre adresse e-mail



Anciennes Newsletters
 
Personal tools
Home VOTRE COMMUNE Découvrir Eghezée Les plus beaux sites L’abbaye de Boneffe
Document Actions

L’abbaye de Boneffe

Une abbaye cistercienne y fut construite au XIIIe siècle, mais elle fut à plusieurs reprises ruinée et reconstruite. La construction primitive, dite petite abbaye avait été bâtie sur la rive gauche de la Mehaigne. Complètement détruite, elle se trouvait là où on voit "Le Manoir" (XIXe). La dernière construction, "la grande abbaye", fut bâtie sur la rive droite rue de l'Abbaye et incluait la ferme (XVIIIe) qui existe toujours, ainsi que les écuries et la prélature.

boneffe.jpgLa grande abbaye fut nationalisée et vendue à la révolution française. Elle fut achetée par André Joseph Ackerman. Une de ses filles, Agnès, épousa en 1805, un français, Pierre Drainage. Il fut l'un des fondateurs des verreries du Val St-Lambert et hérita du domaine de Boneffe grâce à son mariage.
En 1808, naquit son fils, Jules qui eut une fille, Céline, épouse du comte Paul de Meeûs. Celui-ci hérita de l'ancienne abbaye. Le grand domaine encore entouré de sa très vieille muraille regroupe aujourd'hui trois fermes dans un même ensemble. Il est composé d'un important complexe de bâtiments principalement des XVIIIe et XIXe siècles où l'on remarque surtout de vastes écuries voûtées et une grange à colonnes cylindriques.
L'abbaye et sa ferme

Raphaël de Meeûs a occupé une des trois fermes depuis 1967. Les deux autres exploitations furent occupées respectivement par son frère Baudouin et son cousin Gérard Dumont de Chassart. Les orgues et le grand maître autel de l'ancienne église qui se trouvait au sein de l'abbaye ont été rachetés par la famille de Woelmont et se trouve aujourd'hui dans l'église de Soiron. Le moulin en ruine, situé aux abords de la Mehaigne, fut rasé dans les années '70.
Quant au château, situé à proximité, il était jadis une belle propriété appartenant également à la famille de Meeûs. Il n'existe plus aujourd'hui.

Les Bouvier, originaires de Hottomont, ont été censiers de la petite abbaye depuis 1706. Paul Bouvier mort en 1803 était aussi l'exploitant de cette vaste propriété située non loin de la véritable abbaye. C'est son neveu Hubert qui la racheta en 1810 aux derniers moines de la communauté. Au siècle dernier, quatre frères célibataires occupaient la ferme (Edouard, Pol, Hubert et Louis Bouvier). Elle comptait à cette époque près de 400 ha.
La petite abbaye ravagée par un incendie, a été totalement transformée. Le manoir proprement dit est une grosse habitation datant de 1872.
Dans les parties basses entourant la cour subsistent cependant des parties plus anciennes. On y trouve notamment une pierre aux armes de l'abbé Durieu.
Une autre branche de la famille Bouvier est installée dans la ferme dite de St-Pierre depuis 1881. Un des bâtiments a été construit à la manière d'une redoute fortifiée, rare en Hesbaye.

Tout ce domaine est une propriété privée.

« November 2018 »
Su Mo Tu We Th Fr Sa
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 121314151617
18 1920 2122 23 24
25 26 27 28 29 30
 

Ce site a été développé dans le cadre du projet CommunesPlone.org Contact - Plan du Site - Avertissement