Skip to content. | Skip to navigation

Navigation
Infos pratiques
 
Newsletter
Votre adresse e-mail



Anciennes Newsletters
 
Personal tools
Home ENFANCE ET EDUCATION Enseignement Académie d'Eghezée Evénements Allegria : 30 ans de plaisir à chanter en chœur !
Document Actions

Allegria : 30 ans de plaisir à chanter en chœur !

La chorale des adultes de l’Académie d’Eghezée fête ses trente ans cette année ! A l’occasion de ce jubilé, elle présentera le 18 mai prochain un condensé des succès et coups de cœur qui ont fait son histoire mais aussi son identité.

Une chorale en constant devenir

Le cours de chant choral a vu le jour en septembre 1988, sous l’impulsion de Benoît Gilot et de Marc Maréchal, trois ans après la naissance de l’Académie elle-même.  Douze choristes se sont alors mesurés aux Nocturnes de Mozart. Le projet était lancé ! Par la suite, la chorale n’a cessé de grandir et d’évoluer: depuis 2010, le chef alterne les œuvres du répertoire classique (Mendelssohn, Mozart, Rossini…) et la variété contemporaine (Abba, Queen, les Beatles…).

LogoAllegria.jpg

Les projets se sont multipliés, souvent audacieux, proposant des collaborations avec des solistes, des orchestres mais aussi avec d’autres chorales telles que les Ménétriers de Hannut, le P’tit Choeur de Lillois et même De tweede Adem Kamerkoor de Gand ! Comme quoi musique ne rime pas forcément avec frontière linguistique !

L’année 2011-2012 représente un moment charnière : la chorale est alors baptisée Allegria et par la même occasion un comité de choristes se crée pour épauler Benoît Gilot dans ses nombreuses tâches. En effet, Allegria, c’est d’abord un chef à qui incombe une palette de responsabilités, depuis l’intégration des nouveaux choristes sur audition, à l’élaboration du répertoire et au choix des œuvres, en passant par l’organisation des concerts… Benoît est un véritable homme-orchestre ! Il se doit d’être solide car la chorale est un microcosme qu’il faut gérer, parfois materner mais aussi bousculer quand les dates de concert arrivent à grands pas et que les imprécisions sont encore nombreuses. Faire chanter quarante-cinq choristes à quatre voix, c’est aussi imposer discipline et leadership pour pouvoir atteindre l’harmonie ! Et si le succès et la qualité d’exécution des œuvres ne se sont jamais démentis au fil des années, c’est aussi grâce à l’exigence et au goût du travail bien fait insufflés par le chef.

Concert du 18 mai: les infos c'est par ici !


Ce site a été développé dans le cadre du projet CommunesPlone.org Contact - Plan du Site - Avertissement