Skip to content. | Skip to navigation

Navigation
Infos pratiques
 
Newsletter
Votre adresse e-mail



Anciennes Newsletters
 
Personal tools
Home LOISIRS Sports Fête du Sport Edition 2018
Document Actions

Fête du Sport 2018 : le palmarès

Cette année, ce sont plus de 100 champions qui ont été fêtés.

groupe18.jpg

L'album photo

En basket, soulignons les performances de deux équipes du Basket Club Eghezée : les U18 sont vainqueurs de la coupe de la province et les U14 ont remporté le championnat. Luc Salmon, le secrétaire du club a également été mis à l'honneur par son président pour tout le travail accompli depuis de nombreuses années.

En volley, l’équipe corporative du Volley Club Eghezée est championne en division 3 et remporte la coupe de la province. Invaincus durant toute l’année, ils ont remporté 54 sets et n’en ont concédé que 8. Grégory Favresse, l’entraîneur de l’équipe, a reçu le prix du meilleur entraîneur 2018. Il est parvenu à faire monter son équipe en division 2 en trois saisons (D4 en 2015-16, D3 en 2016-17, D3 en 2017-18 et D2 en cette saison 2018-19).

En football en salle, l’Alemania Taviers remporte la coupe de la province en vétérans.

En tennis de table, le T.T. Leuze a encore fait parler de lui. Le collectionneur de trophées, Arthur Paul, est champion provincial en double Messieurs Vétérans 80. L’équipe G est championne provinciale en division 5. Le club  peut aussi se targuer d’avoir envoyé 3 joueurs aux championnats du monde à Las Vegas. Aucune médaille ne fut gagnée, mais le fait est suffisamment remarquable qu’il valait la peine d’être souligné !

En badminton, plusieurs joueurs du Badclub Eghezée ont remporté différents tournois. Bravo à l’ensemble du club pour ces performances. Toujours en badminton, Lucas Lesuisse a été récompensé à nouveau. Le jeune sportif de Dhuy avait réussi en l’espace d’une année à devenir n°1 belge en catégorie simple U11 et le voilà, en 2018, n°1 belge en catégorie simple U13.

En gymnastique, le club Eghezée Association Gymnastique était encore présent en nombre puisque pas moins de 19 championnes ont été fêtées !

En arts martiaux, les clubs Agatsukan Eghezée, Wa-Jutusu Club Eghezée et ACNAM sont également montés sur le podium avec notamment des titres de « Shihan » obtenus par Jean Burnay (ACNAM) et Alain Bailly (Wa-Jutsu Club Eghezée) et un titre de « Kyoshi » obtenu par Jacques Broggi (Agatsukan Eghezée).

On pointera également les sacrées performances de Bernard Demoulin et d’Alexandre Quintin qui sont venus à bout de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc. Chapeau à eux !

Le triathlète d’Eghezée Ludovic Vuegen a aussi été récompensé. Il pratique le triathlon et plus particulièrement l’Ironman (3,8km de nage, 180 km de vélo, et 42,2 km de course à pieds). Et il le fait plutôt bien puisqu’il est actuellement 1er au ranking national de son groupe d’âge et 6ème au ranking mondial !

Le jeune Théophile Slegers s’est lui illustré lors de la finale francophone de cross ADEPS. L’écolier de Mehaigne a terminé deuxième de sa catégorie (Garçons 2017).

Pascal De Geeter a été mis à l’honneur pour l’ensemble de son parcours sportif. Le marcheur vient notamment de participé à son 40ème Paris-Tubize, une marche de +/- 300 kms en 4 jours.

Le prix des meilleurs bénévoles 2018

Ce prix a été remis au couple Bailly. Alain Bailly débute comme tout le monde ceinture blanche en 1994 et est suivi de très près par son épouse Chantal Stienlet qui débute un an plus tard en 1995. Très vite, ils deviennent actifs au sein du club d'Eghezée et Alain devient l'assistant du club (il est alors ceinture jaune).

Ensemble, ils s'investissent dans les journées organisées par l'amicale et dans les autres activités organisées par l'académie de Wajutsu traditionnel. En 1997, ils reprennent le club de La Bruyère, Alain assure l'enseignement et Chantal assure tout le côté administratif du club, ils sont alors ceinture marron et ceinture bleue. En 1998, Alain rejoint le collège des ceintures noires et, avec Chantal, ils accueillent leur troisième petite fille. Chantal patientera donc un peu et rejoint ce collège en 2000. Depuis les titres se succèdent pour eux deux: aujourd’hui Chantal porte la ceinture violette pour son titre de Renshi et Alain vient d’être élevé au titre d’Okuden Shihan le 24 avril dernier.

bailly.jpg

Si le club a voulu proposer la candidature de leurs professeurs, c’est parce qu’ils appliquent parfaitement la devise du Wajustsu : «Entraide et prospérité mutuelle». Bénévoles, ils donnent de leurs temps personnel et familial pour permettre aux enfants, ainsi qu'aux adultes qui fréquentent les cours de suivre un enseignement donné avec le cœur et d'une extrême qualité. Ils n’hésitent d’ailleurs pas à parcourir plus de 10.000 km par an pour se former auprès du Soké fondateur de la méthode Wa-Jutsu, maître Quero.

Soulignons également que Téa Bailly-Duchêne a débuté la pratique depuis avril dernier. Trois générations de « Bailly » se retrouvent donc sur les tatamis – Parents – Enfants et Petits-Enfants. Quelle fierté pour cette famille !

Le prix de l'Espoir 2018

Le prix de l’Espoir 2018 a été remis à Madeleine Malaise. La jeune gymnaste de Liernu avait déjà été récompensée l’année dernière avec ses amies de l’EAG.

En 2017, elle participe à deux dimanches de tests et à un stage de 3 jours lors du congé de Toussaint au Centre de Haut Niveau de la Fédération à Mons. Suite à cela, la direction technique de la fédération propose à Madeleine d'intégrer le centre au plus vite. Les démarches faites, Madeleine rentre à l'internat à Mons au mois janvier avec un changement d'école, elle quitte l'école primaire communale de Liernu pour l'athénée royal Marguerite Bervoets à Mons.

Suite à ce changement, elle ne participe à aucune compétition en 2018 afin de se concentrer totalement sur l'entrainement. Elle s’entraîne entre 25 et 28 heures par semaine à raison de 9 à 10 entraînements hebdomadaires. Son objectif pour cette saison est le championnat de Belgique dans sa catégorie.
 

madeleine.jpg

Le prix spécial 2018 pour l'Espoir 2017 !

C’est Cyril Evrard, le « windsurfer » déjà récompensé l’année dernière par le prix de l’Espoir 2017, qui remporte ce prix.

Le jeune habitant de Warêt-la-Chaussée avait annoncé l’année dernière sur le podium de la Fête du Sport que son ambition était de devenir champion du monde ! Et il l’a fait !

Cyril s’est envolé fin juin pour le championnat du monde de planche à voile à Fuerteventura et il est revenu avec le titre de champion du monde de vitesse U16 dans la poche !

En plus de ce titre, il également devenu vice-champion du monde de vitesse U21. Le vainqueur avait 20 ans. Cyril  n’a que 14 ans et il a donc tout le temps pour arriver à faire mieux que son concurrent. Nul doute qu’on le reverra à la Fête du Sport !

bailly.jpg

La démonstration

La démonstration a été assurée par le club Agatsukan Eghezée. Anciennement appelé Ju-Jutsu Traditionnel Eghezée, le club a décidé d’ouvrir une section « iaido » en plus du ju-jutsu. L'iaido est un art martial issu de la tradition des écoles d'escrime japonaises. Il condense les styles de ces écoles en un socle commun de techniques dont le but est de dégainer le sabre et de trancher avant même que l'adversaire ne puisse esquisser un mouvement.

demo.jpg 

Basé sur des katas communs à toutes les écoles - le seitei iai, il est complété par des techniques propres à chaque école ancienne.

L'iaido est également une discipline d'unification du corps, de développement de l'esprit de décision et de contrôle corporel. Seul compte le moment présent, dans le geste parfait. Ce degré de concentration sur l'instant présent est tel que l'iaido est un excellent moyen de se vider l'esprit au travers d'une méditation 'active'. Cette discipline est réservée aux adolescents et adultes. Elle ne nécessite pas de pratique martiale précédente et est physiquement accessible à tous.
 


Ce site a été développé dans le cadre du projet CommunesPlone.org Contact - Plan du Site - Avertissement