Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Ensemencer un pré fleuri

Vous êtes ici : Accueil / Votre commune / Services communaux / Environnement / Eco-consommation / Astuces pour le jardin / Ensemencer un pré fleuri

Où placer votre pré fleuri ?

Pas besoin d'une grande superficie ! Le terme prairie fleurie est utilisé de manière générique, sans qu'il faille y dédier des dizaines d'ares. Un seul mètre carré peut déjà bien aider la nature présente dans votre quartier ! L'idéal serait de placer le coin de végétation dans un endroit relativement ensoleillé, éventuellement dans le fond du jardin... si la proximité immédiate des herbes folles vous pose un souci esthétique.

Comment semer ?

  1. Mettre le sol à nu.
    S'il est occupé par de la pelouse, retirez les plaques de gazon (à réutiliser éventuellement ailleurs, pour réparer des zones dégarnies par exemple). Couvrir la zone de pelouse par des cartons et des bâches sombres pendant plusieurs semaines est également une façon douce, mais bien plus lente, de parvenir à un sol relativement propre. L'utilisation d'herbicides est évidemment à proscrire !
  2. Bêcher superficiellement.
    Décompactez le sol en bêchant, puis ratissez correctement pour l'aplanir et retirer les débris végétaux et les cailloux qui s'y trouveraient.
  3. Semer à la volée.
    On compte généralement un gramme de semences par mètre carré. Les résultats sont plus esthétiques avec un semis plus épars, qui permet aux plantes de se développer correctement. Un semis trop dense, qui étoufferait les plantes, est donc à éviter. Idéalement, si le mélange est constitué de graines pures, on mélangera celles-ci avec du sable (5 volumes pour 1).
  4. Tasser la terre.
    Utilisez un rouleau ou une planche. Cette opération est essentielle pour mettre les graines en contact avec la terre et les y incruster afin qu'elles ne soient pas emportées par les pluies ou l'arrosage. Les graines de plus gros calibre (tournesol, capucines...) peuvent être enfoncées un peu plus profondément dans la terre avec le doigt.
  5. Arroser s'il fait sec

Le faux semis

Sur les terrains riches en graines, comme les anciennes pelouses, on peut pratiquer le faux semis : on met le sol à nu, on arrose, on attend que les graines naturellement présentes dans la terre germent et se mettent à pousser. Ensuite, on désherbe à nouveau, et on procède au semis de la prairie comme expliqué dans l’encadré.

Comment l'entretenir ?

Un pré fleuri ne demande pas des quantités énormes de travail, ce qui s'avère d'autant plus intéressant pour les jardiniers paresseux. Il convient de faucher la surface au moins une fois par an, après la montée en graines des plantes, généralement en septembre-octobre. On peut éventuellement faucher également mi-juin. Les pratiques de gestion différenciée conseillent, pour les grands espaces, de ne faucher qu'une moitié de la prairie au printemps, et l'autre à l'automne. Evacuer toujours le produit de la fauche.

 Source : www.apisbruocsella.be

Actions sur le document