Attention

Les services communaux sont accessibles uniquement sur rendez-vous !

081/810.120: Accueil général

081/810.136 ou 081/810.137: Service Population

081/810.133 ou 081/810.134: Service Etat-civil

081/810.139: Service Décès/Concessions

Le guichet d'accueil reste accessible durant les heures d'ouverture habituelles pour la distribution gratuite des sacs PMC sous réserve de la présentation de votre carte d'identité

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Ensemble, partagez mieux la route !

Vous êtes ici : Accueil / Votre commune / Services communaux / Mobilité / Vélo / Cohabitation entre cyclistes et usagers motorisés / Ensemble, partagez mieux la route !
L’été est là et les beaux jours aussi, les cyclistes sont plus nombreux à cette période de l’année. Voici quelques principes et éléments utiles pour favoriser la cohabitation entre cyclistes et usagers motorisés.

L’équipement cycliste

Votre vélo doit être équipé de minimum :

  • Une sonnette et deux freins (minimum un frein pour les vélos à petites roues)
  • La nuit ou par visibilité inférieure à 200m ; deux feux (clignotants ou fixes), installés sur le vélo ou portés par le cycliste : un blanc ou jaune à l’avant et un rouge à l’arrière (visible à 100 mètres).
  • Des catadioptres : blanc à l’avant, rouge à l’arrière, jaunes ou oranges sur les pédales, jaunes ou oranges à double face sur les rayons ou bande réfléchissante blanche de chaque côté des pneus. Pour les vélos de course/VTT sans garde-boue ainsi que pour les vélos à petites roues, les catadioptres sont obligatoires seulement la nuit ou si la visibilité est inférieure à 200 mètres.

D’autres équipements non obligatoires existent, certains sont vivement recommandés : chasubles, vêtements clairs voire réfléchissants, casque (recommandé surtout pour les enfants, les sportifs et les personnes âgées). Un écarteur de danger peut également être placé à l’arrière et à gauche du vélo.

L’attitude

La proactivité du cycliste

  • Placez-vous sur la chaussée et roulez à un mètre du bord droit.
  • Signalez toujours votre intention de tourner en tendant le bras.
  • Dès qu'une piste cyclable est présente et praticable, vous êtes obligés de l’emprunter.
  • Vous pouvez rouler à deux de front en agglomération (sauf sur les bandes de bus), tant que vous n’entravez pas le passage en sens inverse. Hors agglomération, c'est autorisé également mais vous devez vous placer en file indienne lorsqu'une voiture arrive par l'arrière.
  • Au feu rouge, placez-vous sur la zone avancée pour cyclistes.
  • Remontez une file de voitures à l’arrêt de préférence par la gauche et dépassez toujours les véhicules motorisés en mouvement par la gauche.  
  • Ne remontez un sens interdit que si un panneau blanc représentant un vélo vous y autorise.

La prudence de l’usager motorisé

  • Lorsque vous dépassez des cyclistes, gardez une distance latérale de minimum un mètre (en agglomération) et un mètre et demi (hors agglomération) et adaptez votre vitesse.
  • Avant de sortir de votre véhicule garé parallèlement à la chaussée, vérifiez dans votre rétroviseur qu’aucun cycliste n’arrive à votre hauteur.
  • Ne vous garez pas sur une piste cyclable et ne vous arrêtez pas à moins de 5 mètres de l’endroit où les cyclistes doivent quitter la piste cyclable.
  • N’empruntez les chemins délimités par les panneaux F99c et F101C que si vous faites partie des usagers indiqués sur le panneau.
  • De manière générale, redoublez de prudence en présence d'enfants et de personnes âgées cyclistes et roulez à allure modérée à l'approche de passages pour cyclistes (aux croisements avec le Ravel par exemple).

Après ces quelques conseils, nous vous souhaitons bonne route !

Pour en savoir plus...

Guide du Gracq "Les cyclistes et le code"

Actions sur le document