Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Installations d'eau chaude sanitaire

Cette semaine, on essaye d’y voir plus clair dans les solutions qui sont proposées sur le marché pour les installations d’Eau Chaude Sanitaire ! On vous aide à faire le bon choix !

Tout d’abord, il faut savoir qu’aucune solution pour l’eau chaude sanitaire n’est parfaite. Dès lors, il convient de tenir compte des caractéristiques de votre logement pour déterminer quel système sera le plus avantageux pour vous ! Il faudra donc tenir compte :

  • De la quantité d’eau chaude dont vous avez besoin chaque jour : cela dépend de la taille de votre ménage. Il faut compter 30 à 50 litres par personne par jour.
  • De vos habitudes de consommation : choisir des bains à des douches peut faire tripler la consommation d’ECS.
  • De la configuration de votre installation de chauffage, des pièces techniques et de vos locaux sanitaires (salles de bains, cuisine,…).
  • Du budget disponible.

Après avoir analysé ces 4 éléments, vous pourrez vous pencher sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Bref descriptif des différentes installations possibles

  • Le chauffe-eau solaire : économe, écologique mais il n’est pas encore super rentable, même avec les primes de la Région.
    Le système ?
    Il s’agit d’un ballon d’eau chaude, équipé d’un système de serpentins. Ce système est relié à des panneaux solaires thermiques dans lequel passe un liquide qui capte les rayons du soleil et transfère sa chaleur au premier système de serpentins ! La difficulté ? C’est une installation à penser bien à l’avance car il faut penser aux raccords entre les tuyaux du panneau thermique, ceux du système de serpentins et ceux qui retournent dans le chauffe-eau. Ce système n’est donc pas envisageable partout. Autre petit bémol : sous nos latitudes, un chauffe-eau solaire, même bien dimensionné et bien orienté peut produire annuellement jusqu’à 60% de l’eau chaude consommée par le ménage. Cela implique que les 40 autres pourcents de la consommation devront dépendre soit du système de chauffage (mazout, gaz ou Pompe à chaleur), soit de l’électricité (de panneaux solaires ou du système électrique). L’avantage ? La facture d’ECS diminue et le système est plus écologique, puisqu’on ne fait plus appel aux énergies fossiles, comme le gaz ou le mazout…
  • Le chauffe-eau instantané au gaz naturel est également une solution économe. Tous les systèmes instantanés sont idéaux pour des chauffe-eaux de petites tailles (10 à 15L), pour des éviers de cuisine, par exemple.
  • Le ballon d’eau chaude raccordé à la chaudière peut-être une solution si vous chauffez votre habitation avec une chaudière gaz ou mazout et que vous avez de grandes consommations d’eau chaude. Le seul inconvénient est qu’on est toujours dépendant des énergies fossiles et que la chaudière doit rester allumée toute l’année ! Cette solution offre cependant un bon rapport qualité-prix.
  • Combiner l’utilisation de sa pompe à chaleur pour l’eau sanitaire. Lorsque la pompe à chaleur est également reliée à des panneaux solaires photovoltaïques, c’est encore mieux !
  •  Le chauffe-eau électrique de grandes capacités : la solution économe (cout d’achat faible) moins pas écologique ! Evitez l’installation de ce type de chauffe-eau, car il est grand consommateur d’électricité. On peut cependant réduire son empreinte en couplant cette installation de panneaux solaires photovoltaïques qui produiront l’énergie électrique nécessaire pour faire chauffer l’eau.
  • Enfin, de nouvelles solutions existent ! Comme le ballon thermodynamique : il s’agit d’un ballon d’eau chaude équipé d’une petite pompe à chaleur, qui capte la chaleur de l’air pour chauffer l’eau.

Veillez à entretenir régulièrement vos installations d’eau chaude sanitaire

En effet, les résistances des chauffes eau peuvent s’entourer de calcaire. Votre installation aura alors besoin de plus d’énergie pour chauffer l’eau… et sans entretien, elle finira par tomber en panne…

Enfin, si vous disposez d’une citerne de pluie de grande quantité, pensez à relier cette eau à votre installation d’eau chaude sanitaire…  Attention toutefois donc à ne pas consommer de l’eau chaude directement dans votre cuisine, mais à bien utiliser l’eau froide lorsque vous souhaitez cuisiner… L’eau de pluie permettra de réduire fortement votre facture d’eau, mais elle a aussi l’avantage de ne pas contenir de calcaire…

Si vous souhaitez investir dans des installations plus « vertes », comme les pompes à chaleur ou les chauffe eau solaire, la Wallonnie met à disposition des primes pour la rénovation de votre logement, et notamment ces deux types d’installations.

Les primes « Habitation » de la Wallonie, comment ça marche ?

  • Vous faites venir un auditeur agréé par la Wallonie chez vous

Liste des auditeurs agréés par la Wallonie

  • Celui-ci dressera un constat général de l’état de votre habitation et de la qualité énergétique de celle-ci. Il mettra en évidence d’éventuels autres problèmes auxquels il conviendrait de remédier (ex : manque d'étanchéité de la toiture, problèmes de stabilité des murs...).
  • En fonction de ses conclusions, vous aurez droit à une prime sur les éléments à rénover. Si vous souhaitez profiter des primes pour vos travaux, vous ne pouvez donc pas les commencer sans une visite préalable de cet auditeur et la remise de son rapport.
  • Le montant des primes sera adapté selon votre catégorie de revenus, selon la composition de votre ménage, selon les travaux que vous souhaitez faire et à leur contribution à l'amélioration de la performance énergétique de votre habitation.
  • Si vous demandez un prêt, le montant des primes auxquelles vous avez droit est pris en compte par l'organisme de prêt:

Société wallonne du Crédit Social

si vous avez 2 enfants maximum

Fonds du Logement de Wallonie

si vous avez 3 enfants ou assimilés et plus (qui diminuera la durée du prêt en conséquence)

Pour plus d'informations...

Toutes les informations se trouvent sur le site de la Wallonie (conditions, montants des primes, liste des auditeurs agréés,…).

Pour tout autre renseignement, n’hésitez pas à vous renseigner auprès du Guichet Energie le plus proche. Celui de Perwez est à votre disposition du mardi au vendredi, entre 9h et 12h ou sur rendez-vous ! Ces agents régionaux sont décentralisés dans les communes pour apporter une expertise technique aux citoyens qui se lancent dans la rénovation de leurs logements. Alors, n’hésitez pas à faire appel à eux !

Actions sur le document