Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Épuration des eaux

Vous êtes ici : Accueil / Votre commune / Services communaux / Environnement / Eau / Épuration des eaux
Vous avez déjà entendu parler de l’épuration des eaux mais vous ne faites pas la différence entre l’assainissement collectif et l’autonome ? Vous vous demandez comment choisir votre système d’assainissement autonome ? Ces explications pourront vous aider…

Collectif ou autonome ?

Les plans d’assainissement par sous-bassin hydrographique (PASH) délimitent les zones d’assainissement collectif et autonome. Les cartes des PASH sont disponibles sur le site Internet de la Société Publique de Gestion de l’Eau (www.spge.be). Vous y trouverez, par zoom successifs, dans quelle zone se situe votre habitation, le réseau d’égouttage existant, ainsi que le réseau et les stations d’épuration dont la construction est planifiée.

L’assainissement collectif s’impose dans les zones assez densément habitées, dans lesquelles il est justifié économiquement de prévoir un réseau d’égouts, de collecteurs et de stations d’épuration de grande taille. Dans ces zones, le raccordement à l’égout est obligatoire.

L’assainissement en zone transitoire  s’impose dans les zones assez densément habitées, dans lesquelles il n’y a pas encore de réseau d’égouts. Dans notre commune, il n’y a qu’Upigny concerné par ce type d’assainissement.

Dans les zones d’habitat dispersé, la préférence est donnée à l’assainissement autonome des eaux usées de chaque maison. Une épuration groupée au niveau d’un hameau ou d’un lotissement est également possible dans certaines situations. 

Comment choisir un système autonome ?

Le choix d’un système d’assainissement autonome pour une maison unifamiliale sera déterminé avant tout par les critères suivants:

  • Entretien nécessaire
  • Espace disponible pour l’installation
  • Consommation d’énergie du système
  • Possibilité de nuisances olfactives (odeurs) et sonores
  • Performance d’épuration
  • Résistance aux variations de débits et de charge polluante.
  • Agréation du système par la RW
  • Nombre d’occupants de la maison


Les systèmes autonomes produisent des boues qui doivent être évacuées à intervalles réguliers par un vidangeur et traitées dans une station d’épuration collective équipée pour les recevoir.

Ces systèmes peuvent être de type naturel (lagune, champ de roseaux) ou mécanisé (kits composés de compartiments enterrés qui intègrent les différents composants). Ils doivent respecter des critères de performance prévus dans les législations régionales et subir un contrôle avant leur enfouissement et leurmise en service.

Pour en savoir plus, cliquez ici...

Actions sur le document