Avertissement

Service "Cadre de Vie" accessible uniquement sur RDV !

081/810.120

 

Coche verte

Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation

Heure d'hiver: danger pour les piétons !

Vous êtes ici : Accueil / Votre commune / Services communaux / Mobilité / Piétons / Visibilité des piétons
Lors du passage à l’heure d’hiver, il fait noir une heure plus tôt et ce sont les piétons qui en subissent les conséquences. Le nombre de piétons grièvement blessés et tués dans un accident de la route connaît une hausse de 63% durant l’heure de pointe du soir. Un rappel des principales règles de prudence pour les piétons et les automobilistes s'impose...

Le passage à l’heure d’hiver représente le début d’une période à risque. D’octobre à novembre, le nombre d’accidents corporels impliquant despiétons augmente de 28% pendant l’heure de pointe du soir. Le nombre de blessés graves et de tués parmi les piétons croît même de 63%.

Non seulement il y a plus d’accidents mais ils sont aussi plus graves. Ainsi, on enregistre 17 piétons tués par 1000 accidents en octobre, contre 34 tués par 1000 accidents après le changement d'heure.

Il est probable que les vitesses d'impact au moment des accidents soient plus élevées après le changement d'heure en raison des conditions de visibilité moindres.

Conseils pour les piétons

Pour éviter d'être surpris par le passage à l'heure d'hiver, il est primordial d'être visible. Un gilet ou du matériel réfléchissant permet aux piétons et aux cyclistes d'être mieux vus par les automobilistes. Avec de tels vêtements, ils seront visibles jusqu’à 150 mètres minimum tandis qu’avec des habits foncés, les automobilistes ne les apercevront dans la pénombre qu’à partir de 20 mètres.

Une tenue réfléchissante peut faire une grande différence. Ainsi, à 50 km/h, une voiture a besoin de 26 mètres pour s’arrêter sur sol sec. Sur un sol mouillé, sa distance d’arrêt est même de 33 mètres. Si vous portez des vêtements foncés, une voiture ne peut par conséquent pas s’arrêter à temps si elle roule à 50 km/h.

Les piétons doivent particulièrement faire attention lors de la traversée. En effet, avoir la priorité ne signifie évidemment pas traverser à l'aveuglette. Le code de la route est clair: ils doivent tenir compte des véhicules qui approchent. Pas question donc de se ruer sur le passage sans regarder, surtout dans la pénombre.

Conseils pour les automobilistes

Il est fondamental que les automobilistes adaptent leur comportement au volant en cas de baisse de la visibilité, notamment en freinant à proximité des passages pour piétons et en ne dépassant pas un véhicule qui s'est arrêté. Le code de la route stipule d'ailleurs qu'ils ne peuvent approcher d'un passage pour piétons qu'à allure modérée. Mieux vaut, de toute façon, être prévoyant, c'est-à-dire anticiper et ralentir. Un automobiliste doit être capable de s'arrêter avant chaque passage: il se peut que des piétons s'y aventurent sans regarder.

Source: www.vias.be

Actions sur le document